4 Raisons pour lesquelles vous devriez investir dans une résidence hôtelière en Thaïlande

Le principe est simple et bien connu : il s’agit de détenir un appartement dans une résidence destinée à la location touristique. Le complexe est géré par un indépendant ou par une chaîne hôtelière connue au niveau international – comme par exemple Best Western, Starwood, Marriott -, ou local, comme X2 ou Anantara. En Thaïlande, il s’agit de projets luxueux, dans des résidences sécurisées, avec piscine, gardien, jardin, proximité du bord de mer. Voici les 4 raisons pour lesquelles vous devriez investir dans une résidence hôtelière en Thaïlande.

Raison 1 : Les modalités d’achat

Ces offres packagées sont financièrement accessibles. Il est en effet possible d’acheter de petites unités à partir de 60 000 € ou 70 000 €. La plupart des investisseurs entrent dans le projet lors de sa commercialisation, en achetant sur plans. Il faut alors prévoir entre 1 an et demi et 2 ans avant sa mise en location.

Pour ne pas voir immobilisé son capital sans en tirer de rendement pendant tout ce temps, il existe deux solutions :
• 
Premièrement, de manière assez traditionnelle, il existe un plan de paiement, qui étale celui-ci au fur et à mesure de la construction du complexe.
• 
Deuxièmement, il existe un système de « cash back ». L’intégralité du bien doit alors être payée à l’achat, en revanche les promoteurs rémunèrent cet apport à un taux fixé en amont, en général de 5 % à 10 %, jusqu’à la mise sur le marché locatif du bien.

Raison 2 : La garantie d’un rendement

Avec ce système d’offre packagée, vous savez à l’avance quel rendement vous allez tirer de votre investissement. Mieux encore, celui-ci peut être garanti ! Vous signez en effet un contrat de gestion lors de l’achat du bien, qui stipule combien le promoteur ou la chaîne hôtelière vous versera, comme l’explique Thibaut Marhuenda, de Company Vauban.

« Soit la résidence fonctionne sur la base du profit sharing et le propriétaire perçoit 70 % de la valeur locative de son bien, le reste revenant au gestionnaire. Soit, il existe une formule de garantie locative. Le rendement est garanti, fixé à un certain taux, fonction du prix d’achat. Les durées de ces garanties peuvent s’échelonner de 5 à 20 ans et les rendements de 7 % à 15 % du prix d’achat. » Ainsi, vous êtes assuré de toucher un revenu, peu importe le taux réel d’occupation de votre bien.

« La différence entre le brut et le net est minime tant les charges sont peu élevées », précise Cyrille Hareux, directeur général de Vauban Immobilier Thaïlande, agence immobilière spécialisée dans le marché thaïlandais, notamment à destination des Français. Cyrille Hareux cite ainsi le promoteur Nordic, qui propose à la vente de petites unités, type studio.

• Prix d’achat : 100 000 €
• Rendement garanti : 10 % sur 10 ans
• 
Revenu mensuel brut : 830 €
• 
Revenu mensuel net : 795 €

Pour un prix de départ de près de 79 000 €, vous aurez un studio à Phuket avec 10 % de rendement garanti sur 10 ans, dans la résidence Waterworld, située à 150 mètres de la plage, disposant de piscines, spa, sauna, restaurants, boutiques, et d’un management 5 étoiles.  Pour un budget un peu plus élevé, 140 000 €, vous pouvez aussi préférer un cottage, avec piscine privée, à Patong Bay Hill, dans la province Phuket. La garantie locative est de 7 % pendant 15 ans.

 

Raison 3 : Une gestion facilitée

Nous l’avons dit, vous n’avez pas à vous préoccuper de trouver un locataire, ni à vous inquiéter de la durée de son séjour, qui peut être un point noir, comme l’explique Mike Wall, auteur de Buying a condo unit in Thaïland : « Il existe en Thaïlande un « Hotels act », qui stipule que les appartements ne peuvent être loués pour des durées de moins de 30 jours. Or, en achetant un condo au sein d’une résidence hôtelière, vous n’y êtes pas soumis. Le fonctionnement est le même que pour un hôtel ». Et vous n’avez pas non plus à gérer l’entretien de votre bien, à vous inquiéter du ménage à chaque changement de locataire, des réparations à effectuer ou de l’entretien de la piscine.

Tout est pris en charge par le gestionnaire de la résidence hôtelière, et le plus souvent ces frais sont pris en compte en amont et déjà déduits du rendement locatif que l’on vous propose, de même que le coût de l’eau ou de l’électricité. Re gardez bien ce que stipulera votre contrat.

Des services et une qualité haut de gamme, qui ne grèveront pas pour autant votre rendement. Car c’est en effet l’un des autres points positifs de la Thaïlande, les charges y sont extrêmement faibles. Comptez 1,50 € par mois et par mètre carré. Cela comprend l’ensemble des charges de copropriété, l’entretien des parties communes, la sécurité 24/7, ainsi que piscine, salle de sport… », annonce Thibaut Marhuenda.

Raison 4 : Une liberté préservée

Evidemment, puisque l’on s’engage à toucher une certaine rentabilité sur une durée fixée à l’achat, se pose la question de la revente. Heureusement, il est tout à fait possible de revendre son bien en cours de contrat. Vous n’êtes pas pieds et poings liés avec votre gestionnaire. « Certains proposent même des garanties de rachat à dates fixes, par exemple à 5, 10 et 15 ans ». Si le bien est mis sur le marché, il est alors vendu assorti du taux de rendement garanti pour la durée restante du contrat initial. Il est également possible, au terme du contrat de mise en location avec le gestionnaire, d’en négocier un nouveau.

5 conseils pour un achat prudent

1. Ces offres sont évidemment attractives, mais comme pour tout projet immobilier, notamment sur plans, on n’est pas à l’abri d’une mauvaise surprise, comme la faillite du promoteur. N’investissez que sur un projet porté par un promoteur immobilier ou une chaîne hôtelière reconnu.

2. Vérifiez les garanties offertes par le promoteur, notamment en cas de retard dans la livraison, ainsi que les conditions de paiement.

3. Examinez attentivement les conditions assorties au rendement locatif proposé : durée d’engagement, intégration ou non des charges ou étendue des charges couvertes.

4. Vérifiez si vous disposez bien de la possibilité de revendre le bien quand vous le souhaitez et si la revente est assortie de conditions spécifiques.

5. Allez visiter le bien ou rencontrer le promoteur. N’hésitez pas à négocier les conditions de votre voyage, certains promoteurs prennent ainsi en charge le billet d’avion.

 

Qu’attendez-vous pour investir ?

Merci de remplir les champs et détailler votre demande. Nous vous répondrons au plus vite généralement sous quelques heures.

Votre nom*:

Votre prénom*:

Votre email*:

Votre Téléphone:

Votre Pays:

Sujet*:

Votre message*

Auteur : Ingrid Labuzan
Source : Club Immobilier International par Objectif Libre et Indépendant
Lien : https://www.objectif-libre-et-independant.fr/category/produits/