En Thaïlande, le soleil brille aussi sur le marché immobilier du luxe

share on:

La Tour Manhakhon, plus haut building de la Thaïlande inauguré en août dernier, incarnerait presque l’état actuel du marché de l’immobilier haut-de-gamme en Thaïlande : fort, robuste et puissant.
Le spectre de l’éclatement d’une éventuelle bulle immobilière en Thaïlande s’efface devant les excellents chiffres publiés dans le cadre du rapport annuel de la Banque de Thaïlande. Ce rapport indique que tous les signaux sont au vert pour investir dans l’immobilier de luxe.

 

Une demande qui ne cesse de croître :

L’indice du coût du logement à Bangkok a connu une augmentation de 4,9 % par rapport à l’année dernière. Dans le même temps, le prix des condominiums a augmenté de près de 14 %. Pour répondre à cette forte demande, la ville continue de construire à un rythme soutenu. Environ 40 000 unités supplémentaires de condo haut de gamme seront terminées d’ici la fin de 2016, portant le stock total à 446.000, soit presque le double de celui de 2012, selon JLL’s Thailand Property Intelligence Centre.

Avec 76% d’acheteurs thaïlandais, le marché immobilier de Bangkok reste dominé par l’investissement intérieur. Cela est une bonne chose : la demande étrangère étant plus volage et donc plus susceptible de fluctuer en fonction du cours de la monnaie.

La demande croissante du haut-de-gamme s’explique aussi par des bouleversements socio-culturels :

Ces vingt dernières années, la société thaïlandaise et plus particulièrement le modèle familial ont été changés en profondeur : dans les grandes villes, les jeunes Thaïlandais issus de la classe aisée sont devenus moins enclins à vivre avec leurs parents à l’âge adulte. Aujourd’hui, les Thaïlandais qui, jusqu’alors, considéraient l’achat d’un condominium comme un simple investissement, vivent dans ce condo. Ces résidences urbaines se situent principalement autour de l’épine dorsale du marché du luxe local : Sukhumvit Road et Sathorn.

La résilience thaïlandaise :

Malgré les difficultés économiques liées aux inondations de 2011, la Thaïlande continue de faire preuve d’une exceptionnelle résilience. Avec des prévisions de croissance supérieures aux anticipations et approchant 3,5 % en 2016, le pays fait preuve de dynamisme tant dans l’industrie que la santé, les services et les technologies de pointe. En dépit de crises majeures, dans un contexte de situation politique parfois tendue, le PIB thaïlandais aura plus que doublé sur la dernière décennie. Loin des clichés de pays du sourire, la Thaïlande est en réalité une économie moderne disposant d’un fort potentiel. L’émergence d’une large classe moyenne à Bangkok et en province permet le développement de nouveaux modes de consommation via les centres commerciaux et internet.

Fortement intégrée politiquement et économiquement au sein de l’ASEAN, la Thaïlande apparaît comme un acteur incontournable de la région et l’un des principaux centres du trafic maritime et aérien.

La mise en place d’un marché commun (Asean Economic Community) depuis 2015 suggère également d’importantes opportunités de croissance.

Néanmoins, ces atouts ne doivent pas occulter les difficultés que peuvent rencontrer les investisseurs. Fort de son expérience de dix ans, le groupe Vauban, leader de l’immobilier francophone en Thaïlande maîtrise les particularités du marché Thaïlandais et vous aidera à dépasser ses contraintes commerciales, administratives et juridiques afin de mener à bien votre projet.

Son équipe de soixante professionnels répartie dans les six agences à Bangkok, Hua Hin, Pattaya, Chiang Mai, Samui, Phuket est à votre disposition.