Immobilier à Bangkok, un marché en pleine mutation

oriental-residence-bangkok-300x210Le marché immobilier en Thaïlande a évolué de manière importante en deux décennies, passant d’une offre principalement composée de maisons, vers des condominiums mieux agencés avec services et sur différentes gammes. Cette mutation est clairement visible à Bangkok et Pattaya, les deux principaux marchés immobiliers en Thaïlande. Commençons par Bangkok, qui a su relever le challenge de se développer économiquement tout en développant une vie de quartiers et en maintenant les traditions qui font le charme de cette mégalopole de 12 millions d’habitants.

Le métro aérien a eu un effet accélérateur sur le développement immobilier

Bangkok en tant que capitale politique et économique du pays, a connu un développement très important avec une amélioration significative des infrastructures. La création du métro aérien (BTS) et du métro souterrain(MRT) fin des années 90 – début des années 2000, font partis des facteurs accélérateurs du développement de l’immobilier dans la capitale.

L’offre immobilière et commerciale s’est en effet concentrée à proximité des stations de métro créant un écosystème constitué d’une offre commerciale (hôtels, centre commerciaux, restaurants, hôpitaux…) et résidentielle riche. Ceci rendant ces quartiers plus attrayants pour une population locale plus jeune recherchant la proximité avec lieux de travail et lieux de vie. Le développement économique et l’accroissement du nombre d’expatriés dans la capitale est aussi une des composantes favorisant l’émergence d’une offre sophistiquée ou la notion de services est très importante.

Cet engouement est très visible sur des axes centraux comme Sukhumvit et Silom. Il suffit de suivre les stations de métro pour voir le développement continu de la ville, et l’émergence de nouveaux quartiers avec leurs centres commerciaux, leurs résidences et leurs petits commerces. Les nouvelles et futures extensions que ce soit du coté de Onnut-Bangna ou après la rivière montre de manière très claire, l’impact des moyens de transports dans l’essor de l’immobilier…

Des fondamentaux poussant les prix à la haussemahanakhon-Condo

La rareté du foncier et la demande grandissante ont poussé les prix vers le haut. Ainsi en 2012, les prix de lancement pour les nouveaux projets haut de gamme sur Sukhumvit et Sathorn étaient de l’ordre de 120 000THB/m² – 140 000THB/m², soit 3 fois plus qu’il y a 10 ans. En 2015, les lancements dans le trés haut de gamme se font sur une base de 300 000THB/m². Certes, cette hausse a le plus bénéficié aux quartiers centraux qui disposaient déjà d’infrastructures, et qui constituent aujourd’hui le plus gros de la demande locative notamment chez les expatriés. La moyenne des prix dans l’hyper centre de Bangkok, se situant autour de 120 000THB du m².

La consolidation de l’offre avec une rénovation de l’ancien, l’émergence de résidences, d’hôtels et tours de bureaux très haut de gamme (voir Park ventures, Mahanakhon, Metropolis bangkok) ; et un soin particulier dans l’amélioration des quartiers avec l’émergence de nouveaux concepts. Ceci additionné à une augmentation de la demande tant locale avec une classe moyenne qui s’enrichit, qu’internationale avec l’augmentation du nombre de touristes, d’expatriés et d’investisseurs, font de Bangkok, une capitale attractive tant sur le plan économique, touristique, que pour y vivre.